Gérard Ladoucette

«  Celui qui n’est pas en train de naître, qui a perdu toute curiosité, toute idée de chercher, de comprendre et donc de créer, est en train de mourir. »

proverbe oriental

 

1979 première rencontre avec la Commedia dell’arte avec la troupe des Scalzacani

avec Alberto Nason et Stefano Perocco

Fondation de l’Atelier Théâtre du Zanni avec les masques de José Ripoll , de Stefano Perocco, de Piero Summa, d’Amleto et Donato Sartori et Erhard Stiefel. Cet atelier a donné lieu à 15 années de recherche et d’enseignement en continu.

1989 première publication sur les masques intitulé « Arlequin à l’école » ou

         L’utilisation des masques au théâtre

 

2009 « Qui sommes-nous derrière nos masques ? » aux Editions Le Pré Aux Clercs

 

2019 « Des masques et vous…» aux Editions du Zanni : une douzaine d’intervenants

spécialistes des masques ont collaboré à ce livre dont les créateurs de masques

Erhard Stiefel – Stefano Perocco – Etienne Champion – Renée Van Hille – José

Ripoll – Sébastien Bickert et Den

 

7 formateurs (collaborations – rencontres et stages) ceux à qui je dois ma formation sur le masque :

Alberto Nason – Pierre Trapet – Jacques Lecoq – Dario Fo – Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil – Carlo Boso – Mario Gonzalez et Mas Soegeng pour les masques balinais

7 lieux où j’ai enseigné durant plus de 3 décennies en tant que professeur, formateur ou intervenant :

le Théâtre du Zanni – le Théâtre de l’Ombre – Espace Acteur – Espace Molière – l’Eden Théâtre ainsi que les Conservatoires Nationaux de Paris, Montpellier et Bordeaux

Je continue aujourd’hui à animer des stages de formation pour des troupes et à donner des conférences dans les Universités.

7 créateurs de masques ont réalisé des masques que j’ai utilisés et que j’utilise encore à ce jour durant les stages , les cours

et les démonstrations lors des conférences :

Amleto et Donato Sartori – Erhard Stiefel – Piero Summa – Stefano Perocco – José Ripoll – Renée Van Hille

Récemment de nouveaux créateurs ont réalisé à ma demande d’autres masques qui m’assistent également dans mon travail :

Takashi Kawahara – Nicolas Caillemin – Antonio Fava – Patrick Forian – Sébastien Bickert et Den

 Je considère chacun de leurs masques comme de véritables assistants et collaborateurs dans mon travail de chercheur, c’est donc à leur créateur que je dois de pouvoir poursuivre passionnément toutes ces recherches. Ayant animé moi-même il y a quelques dizaines d’années des stages de fabrication de masques de Commedia en papier maché mais aussi en cuir, je suis à même d’apprécier la valeur et les difficultés rencontrées à créer un masque qui soit à la fois juste, profond et puissant sur la scène.

 

 

Voici une critique qui concerne le livre «  Des masques et vous… » que je viens de publier et qui résume assez bien le travail que j’ai mené sur les masques :

« … /au-delà de son caractère encyclopédique et de ses nombreuses illustrations originales, « Des masques et vous… » est aussi à ce jour le livre le plus complet et le plus documenté sur les personnages et les masques de la Commedia dell’Arte. Son auteur a surtout le mérite d’avoir mis en évidence pas moins de neuf types bien distincts de masques comportementaux ayant tous une portée universelle et intemporelle. Les ouvrages qui avaient été publiés jusqu’alors n’en décrivaient en effet que sept ou huit et le plus souvent de manière assez sommaire. Autre particularité qui fait également toute l’originalité de cette étude : des exemples caractéristiques de célébrités sont donnés pour chaque type de masque permettant ainsi au lecteur de réaliser le caractère contemporain de cette étonnante découverte, un ajout bienvenu aussi pertinent que ludique qui va inciter chacun à découvrir de lui-même ses propres masques./… Plus d’une douzaine d’intervenants et de spécialistes sont interrogés sur le sujet: des portraitistes, des caricaturistes, des créateurs de masques bien sûr mais également un psychologue spécialisé en psychologie comportementale. ».

 J’ajouterai juste ces quelques lignes à cet article :

«  Lorsqu’on connait ses masques, il est important de prendre conscience de la liste de leurs qualités et de leurs aptitudes potentielles, car en règle générale on n’est guère encouragé au sein de la société et de sa propre famille à les remarquer et à les mettre en valeur. A contrario, il est inutile de s’appesantir sur la liste des défauts et des travers particuliers à un masque car d’une part, comme je le souligne dans le livre, et heureusement pour nous, nous ne les avons pas tous, et d’autre part, la plupart des gens ont déjà naturellement tellement tendance à se juger si sévèrement et si durement que ce serait alors contre productif comme on dit aujourd’hui de faire une fixation sur ces travers qui ne sont finalement que des tendances possibles. Il s’avère d’ailleurs qu’en tout état de cause cette compréhension des masques nous entraîne spontanément vers une forme naturelle de bienveillance et d’empathie envers autrui.»

 

 

 



Catégories associées : 03 nord-est - France / Chercheur / Pédagogue /

Adresse :
Besançon


Mobile :
0673386849

Téléphone fixe :


Site Internet :

Autre lien Internet :

Email :
gegelad@laposte.net


Les masques en scène au théâtre et ces masques dans la vie au quotidien.

" Le monde entier est un théâtre." William Shakespeare

" Un masque non utilisé est en état de coma "

" Au temps du carnaval, l'homme met sur son masque un visage de carton." Xavier Forneret