Retrouvez ici les événements liés au masque: spectacles, expositions, conférences, stages, etc

 

Oct
7
ven
« ANAK BALI ou comment j’ai appris à danser le Topèng » @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 7 @ 20 h 30 min – Oct 8 @ 22 h 00 min

Les 7 et 8 Octobre à 20h30 
au Théâtre Marie-Jeanne, 56 rue Berlioz, 13006 Marseille
Réservations uniquement sur le site du théâtre: https://www.theatre-mariejeanne.com/

ANAK BALI ou comment j’ai appris à danser le Topeng

Voyage Initiatique – Théâtre – Danse – Masques Balinais

Solo Théâtral – 1h15

Écrit, mis en scène, interprété par Joanna Belloni.

Collaboration mise en scène et écriture : Apolline Roy

Regard chorégraphique / Voix : Elisabeth Cecchi

Masques : Pak Kadek Juliana et Pak Nyoman Juala

Costumes: Mireille Doering-Born / Putu Leeyonk

Compagnie Topèng (Théâtre Voyageur)

www.compagnietopeng.fr

 

Le spectacle : Comment une culture que nous ne connaissons pas peut-elle nous interpeller intimement? Grâce au théâtre, des personnes de cultures différentes se rencontrent, qui n’auraient pas, sans ce lien, eu l’occasion de s’inviter pour le thé. Ce que chacun cherche dans le théâtre, peut être très varié. Un lien à une culture, un moment de communication avec des forces qui nous échappent, un lien avec une source vitale, un moyen d’équilibrer notre vision du monde ou de la questionner. ANAK BALI raconte, au travers du voyage initiatique d’ANA, comment le théâtre balinais est à la fois un artisanat, une tradition et un art mystique. Une passerelle se tisse entre quatre mondes: l’occident, l’orient, le visible et l’invisible.

Oct
8
sam
« ANAK BALI ou comment j’ai appris à danser le Topèng » @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 8 @ 20 h 30 min – Oct 9 @ 22 h 00 min

Les 7 et 8 Octobre à 20h30 
au Théâtre Marie-Jeanne, 56 rue Berlioz, 13006 Marseille
Réservations uniquement sur le site du théâtre: https://www.theatre-mariejeanne.com/

ANAK BALI ou comment j’ai appris à danser le Topeng

Voyage Initiatique – Théâtre – Danse – Masques Balinais

Solo Théâtral – 1h15

Écrit, mis en scène, interprété par Joanna Belloni.

Collaboration mise en scène et écriture : Apolline Roy

Regard chorégraphique / Voix : Elisabeth Cecchi

Masques : Pak Kadek Juliana et Pak Nyoman Juala

Costumes: Mireille Doering-Born / Putu Leeyonk

Compagnie Topèng (Théâtre Voyageur)

www.compagnietopeng.fr

 

Le spectacle : Comment une culture que nous ne connaissons pas peut-elle nous interpeller intimement? Grâce au théâtre, des personnes de cultures différentes se rencontrent, qui n’auraient pas, sans ce lien, eu l’occasion de s’inviter pour le thé. Ce que chacun cherche dans le théâtre, peut être très varié. Un lien à une culture, un moment de communication avec des forces qui nous échappent, un lien avec une source vitale, un moyen d’équilibrer notre vision du monde ou de la questionner. ANAK BALI raconte, au travers du voyage initiatique d’ANA, comment le théâtre balinais est à la fois un artisanat, une tradition et un art mystique. Une passerelle se tisse entre quatre mondes: l’occident, l’orient, le visible et l’invisible.

Oct
24
lun
STAGE 20h – Topèng – Masques Balinais @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 24 @ 14 h 00 min – Oct 28 @ 18 h 00 min

Aller à la découverte du Topèng, c’est rencontrer des architectures corporelles, des danses habitées, des gestuelles précises, des personnages hors-normes pour l’œil curieux de l’occidental…c’est aussi se familiariser avec le peuple Balinais à travers la représentations des personnages masqués qu’ils incarnent.

A Bali, l’acteur-danseur masqué développe ses capacités artistiques en apprenant à suivre et à « se mettre au service » des personnages sacrés qu’il « incarne » (incarner : mettre en chair, en corps). Le but avoué de ce stage et de s’inspirer des techniques et du rapport au jeu issue d’Asie afin de réussir à modifier et améliorer notre rapport au masque et au personnage. Expérimenter et découvrir des techniques de préparations physiques et mentales traditionnelles afin de s’exercer et de préparer le corps et l’esprit à suivre un masque, se fondre dans ses caractéristiques et servir le personnage. Le Topèng né il y a environ cinq cents ans en Indonésie appartient au répertoire du théâtre classique de Bali. Contrairement aux autres formes de théâtre dansé balinais qui s’inspirent des épopées indiennes du Mahâbhârata et du Râmâyana, le topèng raconte les histoires des « Babad », chroniques des royaumes de Bali.

Contenu:

Mise en condition corporelle : Training physique, assouplissement, tonicité, équilibre, énergie, dissociation, disponibilité. Apprentissage des bases du vocabulaire gestuel : Masculin et féminin, Keras et manis (vigoureux et doux), démarches, attitudes, positions, déplacements, regard du masque. Improvisations guidée : avec un demi masque Bondrès ou un masque plein Balinais.

Objectif:

Entrainer son corps à un nouveau langage. Développer sa conscience corporelle par un regard et entraînement minutieux. Comprendre, moduler et affiner son outil de travail. Développer son imaginaire et son rythme intérieur. Découvrir les personnages archétype du Topèng Balinais. Se mettre au service du masque à interpréter.

Oct
25
mar
STAGE 20h – Topèng – Masques Balinais @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 25 @ 14 h 00 min – Oct 29 @ 18 h 00 min

Aller à la découverte du Topèng, c’est rencontrer des architectures corporelles, des danses habitées, des gestuelles précises, des personnages hors-normes pour l’œil curieux de l’occidental…c’est aussi se familiariser avec le peuple Balinais à travers la représentations des personnages masqués qu’ils incarnent.

A Bali, l’acteur-danseur masqué développe ses capacités artistiques en apprenant à suivre et à « se mettre au service » des personnages sacrés qu’il « incarne » (incarner : mettre en chair, en corps). Le but avoué de ce stage et de s’inspirer des techniques et du rapport au jeu issue d’Asie afin de réussir à modifier et améliorer notre rapport au masque et au personnage. Expérimenter et découvrir des techniques de préparations physiques et mentales traditionnelles afin de s’exercer et de préparer le corps et l’esprit à suivre un masque, se fondre dans ses caractéristiques et servir le personnage. Le Topèng né il y a environ cinq cents ans en Indonésie appartient au répertoire du théâtre classique de Bali. Contrairement aux autres formes de théâtre dansé balinais qui s’inspirent des épopées indiennes du Mahâbhârata et du Râmâyana, le topèng raconte les histoires des « Babad », chroniques des royaumes de Bali.

Contenu:

Mise en condition corporelle : Training physique, assouplissement, tonicité, équilibre, énergie, dissociation, disponibilité. Apprentissage des bases du vocabulaire gestuel : Masculin et féminin, Keras et manis (vigoureux et doux), démarches, attitudes, positions, déplacements, regard du masque. Improvisations guidée : avec un demi masque Bondrès ou un masque plein Balinais.

Objectif:

Entrainer son corps à un nouveau langage. Développer sa conscience corporelle par un regard et entraînement minutieux. Comprendre, moduler et affiner son outil de travail. Développer son imaginaire et son rythme intérieur. Découvrir les personnages archétype du Topèng Balinais. Se mettre au service du masque à interpréter.

Oct
26
mer
STAGE 20h – Topèng – Masques Balinais @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 26 @ 14 h 00 min – Oct 30 @ 17 h 00 min

Aller à la découverte du Topèng, c’est rencontrer des architectures corporelles, des danses habitées, des gestuelles précises, des personnages hors-normes pour l’œil curieux de l’occidental…c’est aussi se familiariser avec le peuple Balinais à travers la représentations des personnages masqués qu’ils incarnent.

A Bali, l’acteur-danseur masqué développe ses capacités artistiques en apprenant à suivre et à « se mettre au service » des personnages sacrés qu’il « incarne » (incarner : mettre en chair, en corps). Le but avoué de ce stage et de s’inspirer des techniques et du rapport au jeu issue d’Asie afin de réussir à modifier et améliorer notre rapport au masque et au personnage. Expérimenter et découvrir des techniques de préparations physiques et mentales traditionnelles afin de s’exercer et de préparer le corps et l’esprit à suivre un masque, se fondre dans ses caractéristiques et servir le personnage. Le Topèng né il y a environ cinq cents ans en Indonésie appartient au répertoire du théâtre classique de Bali. Contrairement aux autres formes de théâtre dansé balinais qui s’inspirent des épopées indiennes du Mahâbhârata et du Râmâyana, le topèng raconte les histoires des « Babad », chroniques des royaumes de Bali.

Contenu:

Mise en condition corporelle : Training physique, assouplissement, tonicité, équilibre, énergie, dissociation, disponibilité. Apprentissage des bases du vocabulaire gestuel : Masculin et féminin, Keras et manis (vigoureux et doux), démarches, attitudes, positions, déplacements, regard du masque. Improvisations guidée : avec un demi masque Bondrès ou un masque plein Balinais.

Objectif:

Entrainer son corps à un nouveau langage. Développer sa conscience corporelle par un regard et entraînement minutieux. Comprendre, moduler et affiner son outil de travail. Développer son imaginaire et son rythme intérieur. Découvrir les personnages archétype du Topèng Balinais. Se mettre au service du masque à interpréter.

Oct
27
jeu
STAGE 20h – Topèng – Masques Balinais @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 27 @ 14 h 00 min – Oct 31 @ 17 h 00 min

Aller à la découverte du Topèng, c’est rencontrer des architectures corporelles, des danses habitées, des gestuelles précises, des personnages hors-normes pour l’œil curieux de l’occidental…c’est aussi se familiariser avec le peuple Balinais à travers la représentations des personnages masqués qu’ils incarnent.

A Bali, l’acteur-danseur masqué développe ses capacités artistiques en apprenant à suivre et à « se mettre au service » des personnages sacrés qu’il « incarne » (incarner : mettre en chair, en corps). Le but avoué de ce stage et de s’inspirer des techniques et du rapport au jeu issue d’Asie afin de réussir à modifier et améliorer notre rapport au masque et au personnage. Expérimenter et découvrir des techniques de préparations physiques et mentales traditionnelles afin de s’exercer et de préparer le corps et l’esprit à suivre un masque, se fondre dans ses caractéristiques et servir le personnage. Le Topèng né il y a environ cinq cents ans en Indonésie appartient au répertoire du théâtre classique de Bali. Contrairement aux autres formes de théâtre dansé balinais qui s’inspirent des épopées indiennes du Mahâbhârata et du Râmâyana, le topèng raconte les histoires des « Babad », chroniques des royaumes de Bali.

Contenu:

Mise en condition corporelle : Training physique, assouplissement, tonicité, équilibre, énergie, dissociation, disponibilité. Apprentissage des bases du vocabulaire gestuel : Masculin et féminin, Keras et manis (vigoureux et doux), démarches, attitudes, positions, déplacements, regard du masque. Improvisations guidée : avec un demi masque Bondrès ou un masque plein Balinais.

Objectif:

Entrainer son corps à un nouveau langage. Développer sa conscience corporelle par un regard et entraînement minutieux. Comprendre, moduler et affiner son outil de travail. Développer son imaginaire et son rythme intérieur. Découvrir les personnages archétype du Topèng Balinais. Se mettre au service du masque à interpréter.

Oct
28
ven
STAGE 20h – Topèng – Masques Balinais @ Théâtre Marie-Jeanne
Oct 28 @ 14 h 00 min – Nov 1 @ 17 h 00 min

Aller à la découverte du Topèng, c’est rencontrer des architectures corporelles, des danses habitées, des gestuelles précises, des personnages hors-normes pour l’œil curieux de l’occidental…c’est aussi se familiariser avec le peuple Balinais à travers la représentations des personnages masqués qu’ils incarnent.

A Bali, l’acteur-danseur masqué développe ses capacités artistiques en apprenant à suivre et à « se mettre au service » des personnages sacrés qu’il « incarne » (incarner : mettre en chair, en corps). Le but avoué de ce stage et de s’inspirer des techniques et du rapport au jeu issue d’Asie afin de réussir à modifier et améliorer notre rapport au masque et au personnage. Expérimenter et découvrir des techniques de préparations physiques et mentales traditionnelles afin de s’exercer et de préparer le corps et l’esprit à suivre un masque, se fondre dans ses caractéristiques et servir le personnage. Le Topèng né il y a environ cinq cents ans en Indonésie appartient au répertoire du théâtre classique de Bali. Contrairement aux autres formes de théâtre dansé balinais qui s’inspirent des épopées indiennes du Mahâbhârata et du Râmâyana, le topèng raconte les histoires des « Babad », chroniques des royaumes de Bali.

Contenu:

Mise en condition corporelle : Training physique, assouplissement, tonicité, équilibre, énergie, dissociation, disponibilité. Apprentissage des bases du vocabulaire gestuel : Masculin et féminin, Keras et manis (vigoureux et doux), démarches, attitudes, positions, déplacements, regard du masque. Improvisations guidée : avec un demi masque Bondrès ou un masque plein Balinais.

Objectif:

Entrainer son corps à un nouveau langage. Développer sa conscience corporelle par un regard et entraînement minutieux. Comprendre, moduler et affiner son outil de travail. Développer son imaginaire et son rythme intérieur. Découvrir les personnages archétype du Topèng Balinais. Se mettre au service du masque à interpréter.